Actu de la semaine NBA


L'actualité NBA


Parker, Noah et Pietrus à la fête

Tony Parker , San Antonio Spurs
NBAE/Getty Images

Tony Parker, auteur de 31 pts face aux Hawks, n’était pas le seul « Frenchy » à se mettre en évidence en ce début de semaine. Joakim Noah et Mike Pietrus ont eux aussi brillé sous le maillot de Chicago et Golden State. Et tandis que New York continue de couler, Phoenix a également engrangé un nouveau succès.

La French Touch qui fait du bien
Mardi soir, plusieurs Français étaient sur la brèche, et trois d’entre eux se sont particulièrement mis en évidence.
Spurs – Hawks : 95-83
Le meneur des Spurs en a fait voir de toutes les couleurs à la défense d’Atlanta, en lui passant 31 pts (13/20), en plus de ses 9 passes décisives. Bien aidé par Manu Ginobili, TP emmenait donc les Texans vers un nouveau succès. « J’ai juste essayé d’être agressif, et de nous mettre dans le rythme » a commenté TP. « Et il a fait ce qu’il sait faire le mieux, avec des pénétrations et des courses partout où il le souhaitait sur le terrain » confirmait l’ailier d’Atlanta Joe Johnson/
Nuggets - Bulls : 112-91
Avec 16 points, 8 rebonds, 3 assists, 1 interception et 1 contre en 21 minutes de jeu, Joakim Noah a livré sa meilleure prestation depuis le début de saison, lors de la défaite des Bulls à Denver. Du côté des Nuggets, Yakhouba Diawara figurait bien dans le cinq de base, mais pouvait se montrer plus discret sur le plan offensif puisque ses équipiers Iverson (22 pts) et Anthony (26 pts) assuraient dans ce registre.
Warriors-Knicks : 108-82
Les supporters de New York n’ont pas hésité à montrer leur mécontentement lors de la nouvelle débâcle connue par leur équipe lors de la visite des Warriors au Garden. Ce soir-là, Baron Davis y allait de 31 pts, tandis que le revenant Stephen Jackson plantait 22 pts pour le compte de visiteurs qui pouvaient aussi s’appuyer sur un certain Mike Pietrus, auteur de 16 pts et 6 rbds en 29 minutes de jeu. Avec un bilan de 2 victoires et 8 défaites, les choses devraient bouger du côté de Big Apple…
Lakers-Pacers : 134-114

Mickael Pietrus, Golden State Warrios
NBAE/Getty Images

Kobe Bryant et ses Angelinos sont en forme, et ils le montrent. Ils viennent de passer 134 points aux Pacers, pour une 3e victoire consécutive. 32 points pour Bryant, en plus de six autres joueurs à 10 unités ou plus, ont largement suffi à vaincre Indiana, tandis que Ronny Turiaf pouvait se contenter de 1 point, 4 rbds et 5 assists en 17 minutes de jeu.
Suns-Kings : 100-98
C’est de toute justesse que Phoenix est parvenu à vaincre Sacramento, à l’issue d’un 4e quart-temps tout à l’avantage des Kings (14-24). Mais 12 assists de Steve Nash, et 26 pts et 13 rbds de Stoudemire avaient permis aux Suns de rpendre l’ascendant, alors que Boris Diaw compilait 8 pts, 3 rbds et 2 assists en 25 minutes, et que les 33 unités de Ron Artest ne suffisaient finalement pour que Sacramento puisse inverser la tendance.











Grosse série pour Orlando

Kevin Durant, Seattle Supersonics
NBAE/Getty Ima

Après avoir infligé aux Celtics leur première défaite de la saison, Dwight Howard et  les Magic viennent de gagner un 5e succès de suite face aux Hornets de Chris Paul. Ce qui n’est pas le cas des Nets ni des Sonics (malgré un temps de jeu en hausse pour le duo Gelabale-Petro), dont le début de saison difficile se confirme…

Cinq victoires d’affilée pour Orlando

Les dirigeants du Magic peuvent se réjouir d’avoir réalisé l’une des meilleures opérations de l’été en attirant Rashard Lewis en Floride. L’ex-ailier de Seattle fait en effet actuellement le bonheur de la francise d’Orlando aux côtés de Dwight Howard. Après avoir fait plier les Celtics pour la première fois de la saison, le Magic s’est imposé face à New Orleans 95-88, avec 19 pts et 7 rbds pour Lewis, et 24 unités et 15 rbds pour Howard.

Seattle et New Jersey dans le trou

Face à Utah, les Nets du trio Carter-Kidd-Jefferson viennent de concéder leur 6e revers consécutif. Inquiétant, même si cela ne les empêche pas de rester devant Philadelphie et New York au classement de la division atlantique. Avec déjà dix défaites au compteur, les Supersonics n’en mènent pas large, eux non plus. Derniers bourreaux en date, les Grizzlies, qui ont dominé Seattle 108-125. Lors de ce match, les deux Français des Sonics ont reçu du temps de jeu. 13 minutes pour Gelabale (4 pts et 1 assist), et 18 pour Petro (2 pts, 7 rbds et 1 ass.).

Joakim Noah apprend

Le rookie des Bulls, malgré son charisme et son statut de star universitaire, est en train d’effectuer son apprentissage du monde de la NBA. Ce qui signifie que le fils de Yannick doit encore se contenter d’un maigre temps de jeu, surtout que Chicago ne tourne pas encore à plein régime. Voici ses premières impressions : «Chaque joueur est un monstre. Tu joues contre des gars, des vétérans qui ont dix ou quatorze ans de NBA derrière eux. Ils connaissent toutes les ficelles. C'est dur de ne pas jouer beaucoup, mais en même temps j'essaie de rester
positif et de continuer à progresser. J'ai encore beaucoup de choses à apprendre. C'est frustrant d'autant qu'il s'agit du sport que tu aimes pratiquer. Mais c'est dur car personnellement je pense pouvoir apporter quelque chose. Ce sont des éléments qu'on ne contrôle pas. Il faut rester positif »
Dimanche soir face aux Lakers (victoire de LA 78-106), Joakim Noah a joué près de 6 minutes, pour 3 rbds et 1 assist. En face, Ronny Turiaf n’a pas joué.

Ce soir-là, Mike Pietrus compilait 11 pts et 4 rbds en 17 minutes lors de la victoire des Warriors sur Toronto 100-106.